De la sexualite feminine- Des actes symptomatiques

En téléchargement


La sexualité féminine


Écrit en 1931, ce court texte de Freud sur la sexualité féminine aborde dans un premier temps- Le développement sexuel féminin proprement dit, puis analyse la phase qu’il nomme préœdipienne et qui précède le complexe œdipien chez la fille. Enfin, Freud esquisse la nature de la libido chez la petite fille à l’entrée du complexe d’Œdipe.


 La théorie freudienne s’est élaborée à ses débuts à partir de psychanalyse de femmes, en l’occurrence les hystériques. L'ouvrage de référence sur la sexualité vue par S. Freud reste « Trois essais sur la théorie de la sexualité », paru en 1905.


Le point de départ du développement sexuel est le même pour le garçon et pour la fille : le premier objet d’amour est la mère, ensuite que le fantasme de l’universalité du pénis existe aussi des deux côtés. Mais le développement sexuel féminin suit une autre voie par la suite, donc des destins différents entre les deux sexes. Cela tient avant tout à la question du complexe de castration. 


Actes symptomatiques et accidentels


Cet extrait d'un livre de Freud analyse les actes de la vie quotidienne que l'on juge sans intérêt (oublie d'un nom, d'un rendez-vous, gestuelle mécanique,…) mais qui ont en réalité, une réelle signification. Tous ces troubles sont des manifestations de l'inconscient. 

Disponibilité: En stock.

6,99 €
Description
Détails

Originaire d'une famille juive de Bohème réfugiée à Vienne, Sigmund Freud montre très tôt des dispositions pour l’étude et lit Shakespeare dès l’âge de huit ans. Diplômé en 1881 de la faculté de médecine, il s’intéresse tout d’abord à la neurologie. En octobre 1885, il rejoint le professeur Charcot à Paris et profite de ses leçons sur l’hystérie. De retour à Vienne, il travaille avec Josef Breuer sur le cas d’Annah O, supposée hystérique, dont l’étude jette les bases de la psychanalyse, notamment ses liens avec la sexualité. La mort de son père en 1896 accélère le processus : Freud met en évidence le principe du refoulement. En 1897, il commence à travailler sur les rêves qui le conduisent à ses découvertes les plus importantes : l’existence du fantasme et le complexe d'Oedipe. A partir de 1920, il oppose les principes de vie et de mort qui composent chaque être, défini par le ça, le moi et le surmoi. Inventeur de la psychanalyse, il forme des disciples motivés, dont sa propre fille Anna. Atteint d’un cancer, il fuit l’Autriche à la veille de la Seconde Guerre mondiale et meurt à Londres.

Additional Info
Additional Info
Auteurs Sigmund Freud
Narrateurs Elodie Huber
ISBN Non
Editeurs Compagnie du Savoir
Cost Non
Commentaires
Écrivez votre propre avis
Vous donnez votre avis sur : De la sexualite feminine- Des actes symptomatiques
Étiquettes des produits
Étiquettes des produits

Utiliser des espaces pour séparer les étiquettes. Utilisez des apostrophes pour les phrases.