Bienvenue sur Voolume

L'esprit du socialisme: Jaurès

L'esprit du socialisme: Jaurès

Auteurs : Jean Jaures
Narrateurs : Rémi Pous
Durée : 01:30:47
Taille du fichier : 217.8
Retrouvez ici trois textes fondamentaux qui ont ponctué la vie politique de ce « tribun extraordinaire » :
• idéalisme et matérialisme dans la conception de l'histoire . Conférence du 12 déc 1894.
• discours de la jeunesse, 1903
• discours de Vaise, 25 juillet 1904
Extrait audio

Loading the player...

Disponibilité: En stock.

6,19 €

Description

Détails

Jaurès est certainement l'un des plus grand orateurs du 20ème siècle. Homme politique, fervent défenseur de la République, socialiste convaincu, pacifiste actif, historien, philosophe et poète, Jean Jaurès est également, comme le soulignait à juste titre Léon Blum « un des plus hauts penseurs et un des plus grands écrivains dont la France ait pu s'honorer. ». Retrouvez ici trois textes fondamentaux qui ont ponctué la vie politique de ce « tribun extraordinaire » : • idéalisme et matérialisme dans la conception de l'histoire . Conférence du 12 déc 1894. • discours de la jeunesse, 1903 • discours de Vaise, 25 juillet 1904 Idéalisme et matérialisme Lors d’une conférence donnée à des étudiants socialistes en 1894, Jean Jaurès fît part de ses réflexions à propos du sens de l’histoire. Pourquoi l’homme est-il devenu ce qu’il est ? Pourquoi l’humanité a-t-elle prise une direction, celle qu’on lui connaît et qui donc est historique, et non une autre ? Jaurès écarte très vite la thèse providentielle. Il est matérialiste, donc ne croit pas à un dessein transcendant l’humanité quant à son devenir. Au contraire, l’homme prend son avenir en main et il avance en levant les obstacles, en dépassant les contradictions. C’est en vertu d’un idéal que l’humanité progresse. L’évolution est au service du progrès. Jaurès associe ainsi matérialisme et idéalisme. Discours de la jeunesse C'est sans doute le discours le plus célèbre de Jean Jaurès. Il prend la parole devant les élèves du lycée d 'Albi dans lequel il a fait ses débuts comme enseignant , 32 ans plus tôt, après avoir obtenu l'agrégation de philosophie. Jaurès nous livre ici un premier bilan de sa vie, sa confiance dans l'avenir, mais aussi son angoisse devant les risques de guerre, la montée des périls, et son combat pour la paix. Jaurès privilégie l'action et la volonté des hommes et vante le courage dont il fait un des ressorts de son discours et de sa vie. Jaurès expose sa philosophie personnelle, faite de lucidité et de désintéressement ; c'est dans cet éloge du courage qu'il prononce sa formule célèbre : « Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel ». Discours de Vaise Il s'agit du dernier discours prononcé par Jean Jaurès, le 25 juillet 1914, dans le quartier ouvrier de Vaise, à Lyon. Jaurès espère encore empêcher la guerre : « ici, à Lyon, l’émotion populaire est très vive et tous les ouvriers, tous les républicains attendent du gouvernement français qu’il fasse le plus grand effort pour le maintien de la paix. »Jean Jaurès est assassiné le 31 juillet 1914 au café du Croissant à Paris en sortant du journal l’Humanité. Le 25 juillet, il a donc prononçé, dans le quartier ouvrier de Vaise, à Lyon, son dernier discours public. Biographie de Jean Jaurès (1859-1914) Docteur en philosophie, Jean Jaurès est élu député du Tarn de centre gauche. La grève des mineurs de Carnaux en 1892 le marque profondément : il découvre alors la lutte des classes et acquiert la conviction que la révolution est inéluctable. Il fonde dès lors un journal, « la petite république », dans lequel il défend le socialisme républicain. Il prend la défense de Dreyfus, faisant paraître les « preuves de son innocence ». Farouche partisan de l'unité socialiste, il est l'un des principaux artisans de la fusion des différentes sensibilités de gauche au sein de la SFIO (Section française de l'Internationale ouvrière) et du journal L’Humanité qu'il a créé. Dans le même esprit, il milite pour un dialogue entre les partis et les syndicats. Anticolonialiste, pacifiste, il s'insurge contre l'entrée en guerre de la France en 1914. C'est la raison pour laquelle il est assassiné par un nationaliste en plein cœur de Paris. Ses cendres sont transférées au Panthéon dix années plus tard. Son talent d'orateur et la force de ses convictions continuent de frapper les mémoires.

Additional Info

Additional Info

Auteurs Jean Jaures
Narrateurs Rémi Pous
ISBN Non
Editeurs Compagnie du Savoir
Cost Non

Commentaires

Écrivez votre propre avis

Vous donnez votre avis sur : L'esprit du socialisme: Jaurès

Étiquettes des produits

Étiquettes des produits

Utiliser des espaces pour séparer les étiquettes. Utilisez des apostrophes pour les phrases.